actu2.0
- 1027 visites -

Mariage d'un beau fils et d'une belle mère

« Tout le monde a le droit d'aimer et personne ne peut empêcher deux êtres qui s'aiment », c'est ce qui nous vient à l'esprit quand on pense à l'histoire de ce couple. La mariée, une femme âgée de 48 ans et ex-belle mère du marié, a déclaré à l'APF au jour de son mariage que leur histoire pourrait très bien aider d'autres couples dans cette même situation.

Un mariage de ce genre est interdit. La preuve, ces deux amoureux se sont longtemps battus avec la loi pour avoir ce dont ils désiraient le plus au monde : pour le meilleur et pour le pire.

 

 

Une dure épreuve

La justice avait tout simplement interdit ce mariage parce que la raison était simple : la mariée est l'ex-femme du père du marié. Ce dernier n'a pourtant aucun lien de consanguinité avec son ex-belle mère. En effet, il est né de la première femme de son père. Mais pour la loi, c'est autre chose. Cette dernière interdit totalement l'union entre un ascendant et un descendant surtout s'il s'agit d'une ligne directe.

Le couple s'est alors rendu jusqu'à l'Élysée pour plaider sa cause. Malheureusement, un rappel de la loi leur a été transmis, signé par le président François Hollande lui-même. Ce n'est qu'en juin 2014, que le couple a obtenu justice au tribunal de Metz.

Enfin le grand jour

Le couple était enfin prêt pour le grand jour. Il ne leur restait plus qu'à choisir leur décoration mariage, leur candy bar, leur marque place et leur tenue. Le mariage civil et religieux était prévu pour samedi dernier, dans le village de Dabo en Alsace Lorraine. Plus d'une centaine de personnes ont été invités donc le père du marié.

D'après la mariée, le père du marié a totalement approuvé leur relation.  Ce qui n'est pas toujours le cas de tous les pères qui se retrouvent dans la même situation.

Laissez votre commentaire à propos de cet article